Axa, l’un des bons élèves du plan emploi séniors

En effet, avant 2010 les entreprises de 50 à 300 salariés ont dû se soumettre au plan d’action en faveur des séniors. Ce plan d’action a pour objectifs de favoriser le maintien de l’emploi et le recrutement des séniors. Une pénalité à été mise en place pour les entreprises qui ne respectent pas ce plan à la hauteur de 1% de la masse salariale.

Les grandes entreprises, comme Axa, ont réussi leur pari. La moyenne d’âge des salariés du groupe est de 48 ans. Le groupe désire continuer dans une politique tournée vers les séniors en renforçant ces actions sur trois axes : un entretien de mi-carrière, un taux d’accès des séniors plus élevé ainsi qu’une proposition de tuteurs.

Axa est un bon exemple d’engagement dans ce plan d’action. Toutes les entreprises n’ont pas suivi le même chemin. En majorité elles ont fait le minimum demandé sans grande conviction juste pour échapper à la pénalité.

Malgré le peu d’engouement des entreprises pour ce plan d’action le taux d’emploi des séniors a progressé. Parmi les solutions proposées les plus plébiscitées sont le tutorat à 78%, les formations et l’aménagement des fins de carrières choisi à 75%. Le plus étonnant est que le recrutement des séniors ne représente que 37% des mesures choisies par les entreprises.

Le ministère du travail annonce 26 000 accords conclus. Le nombre d’entreprises pénalisées sera bientôt communiqué mais il faudra attendre la fin de l’année pour savoir si les entreprises ont respectés leurs engagements.

Les commentaires sont fermés.

CONCERT ET SPECTACLE |
ETHIQUE ET PHILOSOPHIE MORALE |
Chemaudin - Le Journal de S... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | GreenWar
| elci
| Ma démarche éco consommation