Assurance retraite : la Cnav appelle à la mise en place d’un bouclier retraite

La Cnav entame des négociations pour le lancement d’un bouclier retraite. Selon sa présidente, ce dispositif devrait agir comme un rempart performant pour les retraités ayant travaillé dans le secteur privé.

La Cnav plaide pour l’instauration d’un bouclier retraite

La Cnav ou Caisse nationale de l’assurance vieillesse plaide, par le biais de sa présidente, Danièle Karniewicz, pour la mise sur pied d’un bouclier retraite. Depuis sa création, cette caisse prend en charge la gestion des retraites issues du régime général de la Sécurité sociale. Selon madame Karniewicz, l’application de cette mesure permettrait de garantir un niveau minimum pour les retraités. Une fois fonctionnelle, cette initiative permettrait d’agir à la façon d’une assurance fiable, pour tous ceux qui exercent au sein du secteur privé.

Chargée des négociations auprès des syndicats des cadres, Mme Karniewicz travaille laborieusement afin de trouver un consensus relatif à ce niveau. Sa proposition intervient au moment des réunions gouvernementales destinées à consulter les partenaires sociaux pour les réformes relatives au fonctionnement de l’actuel système de retraite. Pour elle, il ne s’agit pas d’offrir la même retraite à tout le monde, mais de définir, lors d’un compromis, un seuil minimum à ne pas dépasser en fonction du dernier salaire perçu.

Bouclier retraite, quid des pourcentages perçus ?

Lors d’une interview réalisée par une chaîne de télévision internationale, Mme Karniewicz a abordé la question du pourcentage des retraites. D’après elle la décision sur ce point s’effectuera selon les concertations avec les partenaires sociaux. Elle invite d’ailleurs ces institutions à prendre leurs responsabilités et à s’investir de plus en plus dans les questions relatives à la retraite des personnes travaillant dans le privé.

Mise à part l’injection de « recettes supplémentaires » destinées à renforcer le système actuel des pensions, la présidente de la Cnav a également évoqué une révision concernant la durée d’activité. Il faut noter en effet que le syndicat de Mme Karniewicz se montre le seul favorable au report de l’âge de départ à la retraite. En privilégiant le critère de l’âge à la durée de la cotisation, Mme Karniewicz tente de lancer une nouvelle ère en matière d’assurance retraite. Reste à savoir si cette proposition fera consensus.

Les commentaires sont fermés.

CONCERT ET SPECTACLE |
ETHIQUE ET PHILOSOPHIE MORALE |
Chemaudin - Le Journal de S... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | GreenWar
| elci
| Ma démarche éco consommation